Thiaroye: Un homme accusé de viol sur ses quatre filles adoptives

Dakarmidi – Quatre soeurs, toutes des élèves âgées de 13, 15, 18 et 21 ans font face à leur père adoptif. Elles l’accusent de viols répétés et d’attouchements. Le mis en cause qui a nié les faits, a été confondu par les témoignages de sa seconde épouse et par les images à caractère pornographique qu’il envoyait aux filles.

D’apres l’observateur, sous le regard vigilant des enquêteurs de la gendarmerie de Thiaroye, le père adoptif âgé de 54 ans, écoute sans brocher, les témoignages, sous forme de déballages, des filles en pleurs. Pourtant il y’a bien longtemps que ces actes d’attouchements et de viols répétés auraient pu être découverts.

Alertée plus d’une fois par ses filles, leur mère (aujourd’hui décédée) ne pouvait y croire. Bien au contraire, à chaque fois que l’une de ses quatre filles, nées d’un autre mariage, lui parlait des attouchements exercés sur elle par leur père adoptif, elle s’empressait de la traiter de menteuse, demandant même à son époux de lui infliger une bonne correction.

Or, il se trouve que ces actes ont commencé il y’a 5 ans. À l’époque, la veuve, A.Gueye, domiciliée à Thioroye-sur-mer, mère de 4 filles, se remariait avec le Sieur A.W. En compagnie avec de ses filles nées de son premier mariage. Orphelines de père, les 4 filles pensaient avoir trouvé un second papa en la personne de A.W qui, très attention, leur apportait le réconfort dont elles avaient besoins.

Mais très vite, son attitude va changer. Ce fur d’abord des câlins, des remarques coquines qui vont très vite céder la place à des attouchements, avant que le père adoptif décide de franchir le cap, en obligeant les filles à se donner à lui. A Thiaroye sur mer, dans les concessions voisines, personne ne se doutait du calvaire vécu par les quatre soeurs.

Terrorisées par leur père adoptif, taxées de menteuses par leur propre mère, elles ont toujours eu peur de se confier à d’autres personnes ou d’en parler à leur famille maternelle. Certains jours, elles résistaient mollement, d’autres, elles subissent dans la douleur.

« Quand j’ai parlé à ma mère des attouchements que mon père adoptif me faisait, elle me traitait de menteuse et demandait à celui-ci de me corriger. Il profitait de cette correction pour me déshabiller et procéder à des attouchements sur mes parties intimes. Il m’a photographié alors que j’étais toute nue » a confié la jeune A.S 21 ans et ainée des filles adoptives ».

C’est par A.F, seconde épouse du père adoptif, que l’affaire éclatera au grand jour. C’était le 7 mars dernier, A.F va s’inviter brusquement dans la chambre, sans sommation. Là, elle surprend l’ainée des filles debout, face à son père adoptif, lui refaisant le soutien gorge. Très vite cette scène de ménage fait le tour du quartier et atterrit, sous la forme d’une dénonciation anonyme à la gendarmerie de Thiaroye. Un enquête est ouverte et réquisitions adressées à un gynécologue ont confirmés les faits.

Arrêté, A.W a d’abord crié à la cable, avant d’etre confondu par les différents témoignages des filles. Une plainte a été déposée par la famille maternelle des quatre filles contre A.W qui a été déféré au parquet le 9 mars 2018, pour inceste et acte de pédophilie.

La rédaction