Transhumance – Comment le camp présidentiel a attiré Souleymane Ndene dans le bus beige marron?

Dakarmidi – Souleymane Ndene Ndiaye est devenu depuis quelques jours le pion de Macky Sall. Il a répondu à l’appel de son ami, et va, au-delà de cet appel, accompagner le projet « aperiste » aux prochaines législatives, pour une victoire au soir du 30 Juillet, même s’il va y laisser toutes ses « plumes ».

Souleymane Ndéné Ndiaye était très lié à Daouda Mbow, jusqu’à ce que beaucoup de sénégalais pensent que le business du jeune homme d’affaires a été rendu florissant grâce aux fonds injectés par l’ex PM sous Wade.

Et c’est d’ailleurs, en cette occasion, qu’il a acheté chez Daouda Mbow plus d’une vingtaine de bolides qui meublaient ses parkings et qui avaient fait de lui, un grand collectionneur de voitures de luxe. Mais l’enquête et les procès-verbaux qui ont suinté de l’interrogatoire du patron de NVA ont surtout révélé des nébuleuses qui ont touché et qui pourront faire couler beaucoup d’autorités de l’ancien régime dont Souleymane Ndene Ndiaye.

L’affaire ne s’arrêtera pas là, puisque c’est le sieur Mbow qui aura construit à coup de dizaines de millions la demeure de l’ex PM, sis à la cité Ker Gorgui, rénové sa maison à Fann Résidence, à plus de 100 millions de francs CFA,…. Des moments dorés pour le PM, qui n’avait pas besoin de retourner sa langue dans sa bouche 07 fois, pour dire qu’il ne s’accompagnera jamais avec Macky Sall, son ami de cœur.

Hélas depuis quelques temps, la traversée du désert a usé les souliers d’opposant de Jules Ndéné et épuisé son corps, d’où ce marasme financier qui l’a conduit précédemment à demander un moratoire pour une facture d’électricité qui pesait sur lui, et qui ne pouvait être résolue par sa bourse devenue si squelettique.

In fine, Souleymane Ndéné Ndiaye agacé, persécuté et pris la main dans le sac, est allé se réfugier sous le coude de Macky Sall, pour sauver sa peau, faire allégeance au « Macky » et éviter de fait les déboires avec dame justice.

Aujourd’hui qu’il a tourné le dos à Khalifa Sall, ses nouveaux partenaires ne lui ont pas laissé le choix, il cherche à avoir la libération de Daouda Mbow, chose peu facile, puisque le jeune patron de NVA est la garantie pour le « Macky » pour faire abdiquer d’autres pontes de l’ancien régime, qui avaient noué eux aussi, de profondes relations d’affaires avec le vendeur d’automobiles. Affaire à suivre ….
La Rédaction