Mondial 2018: Salif Sané, la polyvalence comme atout

Dakarmidi – comme Djilobodji, Salif Sané a été longtemps banni de la sélection avant d’effectuer un retour en puissance.

Avant son comeback face au Nigeria (1-1, 23 mars 2017), il était absent depuis mars 2015 et les match contre le Ghana (2-1) et le Havre (2-1).

Capable de briller aussi bien en défense qu’au milieu, Salif Sané offre une option supplémentaire à Aliou Cissé. Ce dernier, en l’absence de Kara Mbodj ou Kalidou Koulibaly, a eu recours à ses services au niveau de la charnière centrale. Et il ne l’a pas regretté puisque le petit frère de Lamine Sané s’en est bien tiré.

Contre la Bosnie (0-0), aligné dans une défense à 3, Salif Sané a répondu aux ententes. Imbattable dans les aires, l’ancien Bordelais a marqué des points. Son aisance dans plusieurs systèmes de jeu lui, offre une place quasiment assurée pour le Mondial 2018.

La rédaction