Rabat en alerte: un drone survole le Palais royal

Les autorités de Rabat sont sur le-qui-vive depuis dimanche 17 décembre. L’alerte a été déclenchée suite à l’apparition d’un drone survolant le Palais royal et plusieurs autres sites sensibles de la capitale.

Le journal Assabah rapporte que l’appareil qui survolait la cour constitutionnelle et les locaux de la gendarmerie royale était piloté par trois Mexicains, dont une fille, qui effectuaient une visite touristique à la mosquée Sounna. Après avoir inculpé les mis en cause, les autorités, comptant des responsables de la police et de la gendarmerie, ont réussi à capturer le drone et ouvert une enquête pour connaître les circonstances de l’incident.

La brigade de la police judiciaire a ainsi fait appel à un inspecteur de police parlant couramment espagnol afin d’interroger les trois Mexicains. Le drone et ses commandes de pilotage ont été transférés à la police technique et scientifique afin de les analyser de près et vérifier leurs données. Les autorités craignaient, en effet, que le drone ait capturé des photos ou vidéos du Palais royal ou des sites de sécurité très sensibles.