Can 2017 – Sénégal / Tunisie : Les lions « bouffent » les aigles dans la souffrance

Dakarmidi – Le Sénégal est rentré en force dans son tournoi de la coupe d’Afrique des Nations en battant la Tunisie sur la marque de 2 à 0. Avec un enjeu réel, qui se disputait après l’égalisation entre l’Algérie et le Zimbabwe, sur le premier au classement du groupe B, les deux équipes ne se sont pas faits de cadeau.

Ainsi sans round d’observation, lions de la Teranga et aigles de Carthage, se sont livrés une bataille rude. Les maghrébins sont mieux rentrés dans le match que les lions qui, au début étaient un tout petit peu crispés.

Au fil des minutes le jeu s’ouvre le Sénégalais se retrouvent dans sur la pelouse et essaient de construire des schémas tactiques galvanisés par leur coach, Aliou Cissé très vite sorti de son banc. A la dixième minute, Sadio Mané sur un débordement vif, sert Cheikhou kouyaté qui est fauché par le défenseur Tunisien. Le capitaine des lions obtient un pénalty transformé en un contrepied parfait par Sadio Mané.

Dés lors le jeu se densifie les lions, mieux sur le terrain, déclinent leurs ambitions en annihilant les multiples assauts des tunisiens.

Le jeu devient serré les aigles déroulent sans être efficaces contrairement aux lions, réalistes sans être organisés. Ce réalisme amènent les poulains d’Alioune Cissé à creuser le score à la trentième minute par une tête dévissée de Kara Mbodj qui venait de reprendre un corner bien tiré par Diao Baldé Keita

Au retour des vestiaires, les tunisiens prennent les choses en main pour au moins réduire le score. Ils se donnent quelques minutes de temps forts avec un cascade d’occasions. Mais toujours, ils se heurtent sur la défense sénégalaise revigorée par un Abdoulaye Diallo à la fois décisif et séduisant.

Ils se font menaçants face a des lions occupaient à préserver leur avance de deux buts. Les lions souffrent mais n’abdiquent pas. Et Alioune Cissé effectue des changements pour apporter un nouveau souffle dans son équipe où la fatigue se faisait sentir. Les lions continuent de défendre exploitant des contres qui n’auront pas finalement impacter sur le score resté en l’état.

La Rédaction