Pétrole : le Sénégal fait appel à l’expertise du Ghana en matière de gestion de l’or noir

Dakarmidi – Les découvertes pétrolières dernièrement effectuées au Sénégal, ont fini d’attirer plusieurs pays ayant déjà l’expérience de la gestion de l’or noir.  Le président de la République, Macky Sall, à l’occasion de la visite de travail du président ghanéen, a plaidé auprès de son homologue  Nana Akufo-Addo, pour un échange d’expériences entre les deux pays dans la gestion des ressources naturelles.

« Nous voulons renforcer nos relations sur le plan économique, commercial, mais aussi sur le plan des échanges d’expériences et des bonnes pratiques, surtout en matière de gestion des ressources naturelles. Le Ghana est depuis quelques années dans l’exploitation du pétrole et du gaz’’, a-t-il dit, rapporte l’agence de presse sénégalaise.

Le président Macky Sall s’exprimait lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue ghanéen, arrivé Lundi dans l’après-midi à Dakar pour une visite d’amitié et de travail de 48 heures.

Selon le président Sall, dans la perspective de l’exploitation du gaz et du pétrole découverts dans ses eaux, le Sénégal sollicite l’aide du Ghana dans l’organisation des conditions de gestion de ces ressources. Il a indiqué que toutes les expériences réussies en matière de gestion des ressources naturelles devront lui servir pour éviter les erreurs notées en la matière ailleurs dans le monde.

Macky Sall a cité dans les négociations avec les compagnies, la réflexion sur l’environnement, l’écosystème, entre autres, regrettant les difficultés notées dans certains pays africains dans la gestion des ressources pétrolières et gazières.

Pour sa part, Nana Akufo-Addo s’est dit très ‘’ heureux de partager ‘’ l’expérience de son pays avec le Sénégal dans les négociations avec les grandes compagnies. Le président ghanéen a souligné la disponibilité du Ghana à partager les informations avec le Sénégal dans le domaine de l’exploitation du gaz et du pétrole.

Depuis 2014, plusieurs découvertes de pétrole et de gaz ont été réalisées au Sénégal. Une nouvelle découverte de gaz naturel a été réalisée récemment  notifiée par la société américaine Kosmos Energy, après le forage du puits d’exploration Yakaar-1, à environ 95 km au nord-ouest de Dakar.

La société américaine Kosmos Energy a terminé début 2016 sa première phase d’exploration dans ce bloc, qui s’est soldée par des découvertes importantes de pétrole et de gaz. Ainsi, le champ gazier découvert en janvier 2016 est considéré comme le plus important gisement en Afrique de l’Ouest, avec des réserves estimées à 450 milliards de mètres cubes de gaz. La société britannique BP a « acquis un intérêt de 49,99 % dans Kosmos en février.

En plus de Kosmos Energy, les autorités sénégalaises travaillent avec la compagnie pétrolière Cairn, basée à Édimbourg (Royaume-Uni) et Total (France) pour l’exploration du pétrole et du gaz dans les années à venir.

La Rédaction