Mariétou Mbaye « Internet ne peut pas destituer le livre, il le complète »

Dakarmidi – L’écrivaine sénégalaise Marétou Mbaye, alias « Ken Bugul » a indiqué hier, mercredi 09 janvier 2019 à Thiès, qu’Internet ne peut destituer le livre papier, qu’il vient plutôt compléter.
« Le livre a la peau dure. Internet ne peut rien contre lui », a indiqué la femme de lettres, en marge du 4-ème salon international du livre de Thiès, dont elle est la marraine.
Selon l’Aps, vingt-cinq maisons d’édition exposent, jusqu’à samedi, une variété de livres à la Place de France.
« Depuis l’arrivée d’Internet on écrit beaucoup plus de livres papier, malgré les e-books (livres électroniques) », a-t-elle dit.
Elle estime que la toile a même besoin du support papier que représente le livre papier, en raison des commentaires qu’il alimente dans les forums, les blogs littéraires.
« Internet est complémentaire est du livre et n’est pas là pour (le) destituer », note-t-elle.
Les possibilités de « le toucher, le sentir, le mettre dans son sac et, surtout, le partager », qu’offrent le livre papier, font sa particularité, a-t-elle laissé entendre.