Au royaume du « Macky’age », les faiseurs de malin sont rois. (Par Moussa Diagne)

Dakarmidi  –  Il ya le Macky qui distribue les bons points aux bons potes et les mauvais poings aux anciens acolytes, faute de leur trouver une nouvelle belle et juteuse chute. Merci Mimi; bye bye Amadou; allons Aly…

Il ya le Idy qui depuis les élections, emmuré dans son coin, attendait du bon foin…
On ne sait pas qui a joint qui? Oui, qui de Idy celui qui dit et se dédit puis redit et se médit ou de « Maqui », racine de Maquiavel, maître du maquillage, a contacté qui?

Idy a t-il definitivement mis un tiré aulieu dun point sur son « i »; le Macky a t-il mis des sous de sous la table comme des soins pour les besoins de son nouvel « a-mi ».

En tout cas, il se dit maintenant qu’ils sont comme du pain au lait, mille excuses, au lait caillé, et ce, si l’on tait l’opération de fermentation pour ne pas dire fomentation par lequel Idy pardon, le lait est passé, pour faire bon copain avec son pain dans le Macky.

C’eût été un rêve, j’oserais espéré quelle serait bien brève. Si c’était une blague, mon Dieu qu »elle serait de mauvais goût.
Ça aurait été un film, il se prénommerait Cinquante nuances de beige ou de marron pour ne pas dire deux larons et un pays.

Malheureusement c’est notre vie, pardon, notre vue et les dés sont jetés. Désormais pour le rewmi et la patrie, les paris sont pris. Autant en emporte Paris. Pour autant à beau malin, malin et demi.

Laisser un commentaire