RDC: Dix nouveaux décès d’Ebola en quatre jours

Dakarmidi – Dix nouveaux décès ont été enregistrés en quatre jours dans la dixième épidémie d’Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo, portant à 180 le nombre de morts, déclarent les autorités congolaises de la Santé dans un bulletin parvenu à l’AFP ce vendredi 2 novembre 2018.

“Au total, 285 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 250 confirmés et 35 probables” et “un total de 180 décès”, selon le bulletin du ministère congolais de la Santé daté de jeudi.

Le 28 octobre, le bilan actualisé faisait état de 170 décès en Ituri et dans la région de Beni (Nord-Kivu) où des résistances communautaires avaient entravé le bon déroulement des opérations de riposte, selon les autorités.

“Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 25.336 personnes ont été vaccinées, dont 13.326 à Beni”, lit-on encore dans ce bulletin.

Les autorités ont également annoncé que “la gratuité des soins” était “effective” dans trois zones de santé de Beni, Mabalako et Oicha (Beni territoire) depuis le 20 août 2018, promettant de l‘étendre “à l’ensemble des aires de santé de la zone de Beni”.

Mi-octobre, les autorités congolaises avaient déclaré faire face à “une deuxième vague” de l‘épidémie de la maladie à virus Ebola d’une “ampleur” non déterminée à Beni, dans le Nord-Kivu (est).

La première épidémie d’Ebola avait été signalée à Yambuku, dans le nord-est de la RDC, en 1976 et avait totalisé 318 cas recensés et 224 décès.

En 1995, à Kikwit, dans l’ouest de la RDC, le bilan de l‘épidémie avait été de 315 personnes atteintes et 256 décès, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Afp

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom