Le président turc Recep Tayyip Erdogan s’en prend à Emmanuel Macron

Dakarmidi  – Le président turc Recep Tayyip Erdogan s’en est durement pris à Emmanuel Macron, ce mardi, en mettant en cause les propos du chef d’Etat français sur le séparatisme islamiste.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s’en est durement pris à Emmanuel Macron, ce mardi, en mettant en cause les propos du chef d’Etat français sur le séparatisme islamiste.

«Les déclarations de Macron (sic) selon lesquelles l’islam est en crise sont une provocation claire, qui dépasse le simple manque de respect», a-t-il affirmé lors d’un discours dans sa capitale d’Ankara.

La raison de son mécontentement se situe notamment dans la volonté du dirigeant français de «structurer l’islam». Il s’est ainsi adressé directement à son homologue : «qui es-tu pour parler de structurer l’islam ? C’est de l’insolence et c’est dépasser les bornes».

DE NOMBREUSES FRICTIONS ENTRE LA FRANCE ET LA TURQUIE

Recep Tayyip Erdogan, régulièrement accusé de pratiquer une politique islamo-nationaliste, en faisant de cette religion une valeur forte de la société turque, accompagnant le durcissement de son pouvoir, demande à Emmanuel Macron de «faire plus attention lorsqu’il parle des sujets qu’il ignore».

«Notre attente est de le voir agir comme un homme d’Etat responsable et non comme un gouverneur colonial», assène-t-il. Il faut dire que le président français s’oppose régulièrement à son homologue turc ces derniers temps, qu’il s’agisse du conflit en Libye, des tensions en Méditerranée  ou des affrontements au Karabakh (Azerbaïdjan).

Avec sa volonté de renforcer le contrôle du financement des mosquées ou l’interdiction de voir des imams être formé à l’étranger, le projet de loi contre le séparatisme est un nouveau point d’accrochement avec la Turquie, le pays étant largement impliqué dans ces deux cas de figure.