Professeur Malick Ndiaye, ‘’Il n’y a pas d’opposition au Sénégal’’

dariss.net – Le coordonnateur du Comité d’initiatives des intellectuels du Sénégal (CIIS), le professeur Malick Ndiaye a indiqué à qui veut l’entendre qu' »il n’y pas d’opposition au Sénégal ». Dans une interview accordée à Enquête, le professeur parlant de « Mankoo Wattu Sénégal », le front de l’opposition le plus en vue, il dira que « Mankoo ne ne possède pas à ce jour, un programme de gouvernement ni un programme de relations extérieures, encore moins un programme d’industrialisation, d’agriculture ou autres. Sous cet angle, elle ne dessine pas les contours d’une opposition. C’est un front ponctuel contre les dérives ». Ce n’est pas tout, le professeur  donnera les détails de la mise en place de ce front qui selon lui, repose sur trois socles principalement.

« Wattu Senegaal » est fondée sur trois points qui ne sont absolument pas une plate-forme d’une opposition mais les éléments constitutifs d’un front contre les dérives. Il s’agit :

Premièrement, de la défense des libertés : la défense de Sonko, Nafi Ngom Keita, Cheikhna Keïta, Amsatou Sow Sidibé, etc.

Deuxièmement, un fichier électoral consensuel comme en 1992 pour la paix dans notre pays, pour échapper aux démons qui ont eu lieu en Côte d’Ivoire, au Libéria et ailleurs.

Troisièmement, la récupération des ressources naturelles notamment pétrolières, minières et gazières. Ces points ne constituent pas une opposition. Il n’y a pas d’opposition à l’heure actuelle au niveau du Sénégal. Il y a un Front contre les dérives. Parce qu’un Front de l’opposition devrait avoir un programme alternatif qui n’existe pas » déclare -t-il.