Octobre Rose: Plus 3500 femmes dépistées

Dakarmidi – La ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA) annonce que dans le cadre des activités de sensibilisation contre le cancer, appelées « Octobre Rose », plus de 3500 femmes ont été examinées à travers le Sénégal.
S’exprimant hier, jeudi 25 octobre 2018 lors d’une séance de dépistage du cancer à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass, une activité prévue pour se poursuivre jusqu’à ce vendredi 26, la présidente de la LISCA, docteur Fatma Guénoune, a annoncé que depuis le lancement de la campagne, le 6 octobre dernier, plus de 3500 femmes avaient été examinées dans plusieurs localités du Sénégal.
A Diourbel, par exemple, 50 femmes ont été examinées, 570 à Khombole et 2000 au stade Léopold Sédar Senghor, à Dakar, où une consultation a été organisée le 20 octobre dernier, selon Mme Guénoune.
S’y ajoute que 500 femmes ont pu bénéficier des services de la LISCA dans le cadre des journées de dépistage et de sensibilisation sur les cancers du sein et du col de l’utérus à l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), a indiqué la présidente de la LISCA.
« Je me réjouis de savoir qu’il y a une implication et une conscientisation du phénomène de la lutte contre le cancer en général », a déclaré docteur Guénoune, selon qui 10% des femmes examinées ont des lésions ne signifiant pas forcément qu’elles sont atteintes de cancer, mais leur situation nécessite un accompagnement pour diagnostic et traitement.
Selon l’Aps, elle a rappelé que le chef de l’Etat Macky Sall avait dégagé une subvention d’un milliard de francs CFA pour la chimiothérapie, sans compter que le téléthon organisé par la LISCA en mai dernier avait permis de mobiliser « plus d’une centaine de millions de francs CFA ».
La présidente de la LISCA a fait état d’un « net recul de la propagation des cancers du col de l’utérus et du sein, puisqu’au début de la lutte, le Sénégal était à 2000 nouveaux cas par an alors que maintenant, on est à 1500 nouveaux cas ».
La rédaction