Meurtre de Mariama Sagna: Le procureur atteste la thèse du viol

Dakarmidi – En conférence de presse hier, mardi 9 octobre 2018, le procureur de Pikine, Amadou Seydou, a révélé que Mariama Sagna a été violée avant d’être étranglée à mort par deux charretiers qu’elle avait chargé de transporter les meubles qu’elle avait mis à disposition pour l’organisation du meeting d’Ousmane Sonko de Pastef, à Keur Massar.

« (…) A la fin de la manifestation (le meeting de Pastef tenu samedi 06 octobre), aux environs de 20 heures, ces derniers (les charretiers) ont mis les meubles à bord de leurs charrettes pour les ramener chez la victime. A leur arrivée, ils ont trouvé la dame Mariama Sagna, à moitié nue dans sa chambre, en train de se revêtir. Ce qui n’a pas manqué de leur donner des idées. Les mis en cause l’ont donc attaquée, et l’ont violée tout en l’étranglant pour l’empêcher de crier, jusqu’à son décès. Avant de quitter les lieux, Ousseynou Diop et Saliou Boye ont subtilisé un téléviseur et un téléphone portable appartenant à leur victime », a informé le procureur de Pikine.

La rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom