Les deux membres de l’URPAS/St-Louis placés sous mandat de dépôt

Les deux pécheurs, membres de l’union régionale des pêcheurs artisanaux de Saint-Louis (URPAS) viennent d’être placés sous mandat de dépôt. Ce, . Ils passeront, ce soir, leur première nuit à la Maison d’Arrêt et de Correction de Saint-Louis.

Pour rappel, Macoumba et Yame DIÈYE ont été auditionnés dans le cadre d’une enquête sur les sources des tensions qui ont éclaté le 4 février 2020 sur la Langue de Barbarie.

Ils sont accusés de participation à une manifestation non autorisée, d’attroupement sur la voie publique, de dommages causés sur des édifices publics et de biens privés, de blessures occasionnées à des agents de police en nombre dans l’exercice de leur fonction.