Législatives 2017 : Prémices d’une nouvelle alternative « les non-alignés »

Dakarmidi – Une troisième voie, qu’on pourrait appeler les non-alignés est en train de voir le jour. A l’approche des législatives, certains leaders ont pris l’initiative de se regrouper en petits comités pour aller dompter les électeurs sénégalais. Ce dernier pôle créé qui regroupe des leaders politiques qui ont décidé de ne rejoindre ni Benno Bokk Yakar (Bby), ni Mankoo Taxawou Sénégal (Mts). Ils comptent explorer le paysage politique sénégalais.

Selon L’Observateur, ce groupe qui n’est pas encore officiel, est composé du Mouvement de la réforme pour le développement social (Mrds) de Dr Mouhamed Sall, des Patriotes du Sénégal pour le Travail, l’éthique et la fraternité (Pastef) de Ousmane Sonko, du rassemblement national démocratique (Rnd) de Dial Diop, de « yoonu Askan Wi » de Madiéye Mbodji… .

La mairesse de Podor, Madame Aissata Tall Sall, a également choisi la troisième voie. Elle non plus, n’est ni avec le pouvoir, ni avec l’opposition. L’avocate a annoncé sa participation aux élections législatives sous la bannière de son mouvement, « Osez l’avenir ». L’ancien premier ministre, ne déroge pas à cette nouvelle tendance. Alors qu’on l’attendait dans Mankoo Taxawu Sénégal, Abdoul Mbaye n’a pas voulu faire partie de cette coalition. Il a choisi de faire cavalier.

Autant de voies en quête du suffrage universel pour la 13e législature. Les prochaines élections sont alors parties pour êtres historiques en termes de représentation de participation et de diversité comme quoi il y’a de l’espoir pour un meilleur niveau et un meilleur travail…

La Rédaction