Futur gouvernement : Macky Sall doit éviter de nommer des directeurs généraux épinglés

En effet beaucoup de Sénégalais attendent le Président Macky Sall sur la composition du nouveau gouvernement à l’issue du scrutin du 24 février 2019. Déjà des noms sont cités dans la presse sur la liste des nouveaux membres de l’avenue Roume. En appelant à la classe politique au Dialogue le Président de la République est tenu de respecter certaines doléances de l’opposition. Les directeurs qui ont fait l’objet de poursuites ou de fouilles dans leurs gestions par des corps de contrôle ne doivent pas être promus. Attendons au moins que la justice fasse définitivement son travail. Les nommer serait une contradiction manifeste de vouloir instaurer une gestion transparente.

Avant et pendant la campagne électorale des candidats comme Ousmane Sonko ont évoqué des détournements de 94 milliards. Intoxication ou vérité, seule la justice doit trancher. Mais dans un État de droit si une personne est sur le point d’être promu alors que son dossier est en cours, il est inconcevable de faire sa promotion.

Yerimpost a listé des responsables politiques qui ont joué un rôle important pour la réélection de Macky Sall. Et d’après le site ils devraient être promus. Mais parmi eux des accusations graves se pointaient déjà. Les domaines et la Coud ont été cités par le forum civil ..