Ansoumana DIONE, victime de l’errance des malades mentaux

Dakarmidi- Pour secourir les malades mentaux errants, Ansoumana DIONE a créé en 2000, l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM). Ainsi, le 22 novembre 2002, le Président Abdoulaye WADE lui accorde une audience, à l’issue de laquelle, un centre lui est construit à Kaolack, sur un terrain de quatre hectares, octroyé à l’ASSAMM par l’Etat du Sénégal. Malheureusement, en 2013, sur proposition du Professeur Aïda SYLLA, alors Chef de la Division de la Santé Mentale, ladite structure est confisquée puis détournée de son objectif, au détriment des bénéficiaires. Conséquence, Ansoumana DIONE est contraint au chômage depuis lors, au moment où le centre pour lequel il s’est longtemps battu, seul, reste fermé pendant ses protégés meurent sans assistance, dans les rues. Maintenant, après avoir été injustement induit en erreur, par les autorités sanitaires, il appartient au Président Macky SALL qui a toujours magnifié le combat d’Ansoumana DIONE, de bien vouloir lui accorder une audience, pour la résolution du phénomène de l’errance des malades mentaux dont il est la principale victime.

 

Rufisque, le 23 mars 2019,

Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)