À Mame Mbaye Niang : Belle démarche Mr le Ministre, mais où sont passés les « bagages techniques »? (Par Mohamed Diallo)

Dakarmidi – La mise du tout nouveau patron du Tourisme sur France 24 a parlé à tous ceux qui aimerait un jour porter le boubou africain, une fine élégance qui rappelle la légendaire hospitalité d’un pays au soleil infini et accueillant.

La démarche de vendre la destination Sénégal est tout de même salutaire même si le fond a manqué d’être valorisé avec de solides arguments.

Et pourtant, il fallait seulement étaler la banque de potentialités touristiques pour attirer le maximum d’âmes, une belle occasion sur F24 qui a finalement tourné à une audience foraine.
Mame Mbaye Niang a cherché ses mots mais hélas, il ne les a pas trouvés.

Le Tourisme sénégalais affiche sur ses tablettes bien plus que la présentation squelettique du tout nouveau Ministre devant un monde de voyageurs qui bouge à mille à l’heure.

Mais pourquoi bon sang toujours vouloir paraitre, notre pays aurait pu être bien exposé sur cette vitrine attrayante par un technicien de votre ministère. Les réponses fournies par l’ex Ministre de la jeunesse n’accrocheront pas un seul touriste, ni ne le feront abandonner les savanes du Brésil avec ses belles plages, ni les excursions dans les déserts chauds de Dubai, ni même les lieux somptueux, paradisiaques accompagnés de tarifs quasi imbattables des îles Hawaïennes. Votre discours n’a pas finalement bousculé la hiérarchie ni n’a fait trembler le « shaï », le Tajine ou la danse du ventre du Maghreb, ni les chemises caraïbéennes, ni les chameaux ou les jalabas des Emirats arabes unis et j’en passe

Si votre politique du tourisme n’est orienteé que sur le sophistiqué, le soleil à son « coucher », les hôtels 05 étoiles ou les réalistaions du PSE, veuillez bien revoir votre copie, car le tourisme c’est la découverte excursionniste, l’exotisme, l’exposé exhibitionniste, les dons de la nature soumis à une âme voyageuse, enfin le culte et la culture doivent nécessairement figurer en bonne place dans un schéma technique de séduction touristique.
Si notre cher pays veut se refaire une place dans le monde du tourisme à travers ses destinations, vous gagnerez à miser sur les termes de références réinitialisés et plus coopérer avec les tours opérator.

Et là où vraiment le bas a blessé, moment mal choisi d’ailleurs, c’est quand vous faites allusion à la fermeture des frontières de Dakar, en parlant maladroitement de son Maire emprisonné depuis plus de 200 jours, vous n’étiez pas le maître des poursuites invité sur un plateau télé à ce que je sache, lui-même aurait la décence de parler de dossier pendant en justice et de présomption d’innocence. Mais malheureusement vous avez voulu faire plaisir au roi et à son royaume, loin de toute courtoisie républicaine.

Mouhamed Diallo