Pléthore de listes de l’opposition : Mouth Bane fait des révélations surprenantes sur le rôle joué par les Services secrets français

Dakarmidi – Le président de la Coalition « Jubanti Sénégal » et membre du pôle des Indépendants, Mouth Bane est revenu sur la pléthore de listes de l’opposition pour les élections législatives du 30 juillet 2017. Le patron de DakarTimes nous apprend qu' »au mois de Janvier, les Services secrets français avaient sorti une note sur le Sénégal. Et ils faisaient une analyse prospective sur les élections législatives au Sénégal ».

Mouth Bane révèle que « dans la conclusion, de la note des Services secrets français, il était dit que l’Opposition sénégalaise pourrait gagner 22 départements, si elle met en place une liste commune nationale. Si elle sécurise le vote aussi ».

« Le président Macky SALL a été informé très tôt de cette note des Services secrets et il a travaillé pour éclater l’Opposition. Il a mis Khalifa SALL en prison ce qui a surtout désarçonné l’Opposition qui n’a pu avoir une liste commune. Avec cette pléthore de listes, chaque coalition aura des difficultés pour avoir des représentants dans les 12.000 bureaux de vote au Sénégal pour pouvoir sécuriser le scrutin », avance Mamadou Mouth Bane.

Voyant en la proposition de multiples listes du contre-pouvoir un échec total, le président de « Jubanti Sénégal » dira : « l’importance des Services de renseignement pour un régime c’est qu’ils permettent à l’Autorité d’anticiper sur une menace future. Macky l’a compris dés qu’il a eu vent de cette note. Les deux conditions sont devenues impossibles. Pas de liste commune. Pas de possibilité de sécuriser le vote ».
La Rédaction