Idrissa Seck: « Bagne tour dérét mo takh… »