Va-t-on vers une Coupe d’Afrique des nations à vingt-quatre ?

Dakarmidi – Le symposium organisé par la Confédération africaine de football à Rabat, les 18 et 19 juillet, pourrait alourdir le cahier de charges dès la CAN 2019. Une possibilité de passer de 16 à 24 pays est en discussion et le pays organisateur devrait dans ce cas disposer de six villes hôtes au lieu de quatre. Plusieurs autres sujets majeurs du football africain seront discutés à Rabat annonce Rfi.

Lúcio Antunes n’en démord pas. L’ancien joueur qui a emmené le Cap-Vert en quarts de finale de la CAN 2013 en Afrique du Sud en tant que sélectionneur reste persuadé qu’une phase finale de la CAN à 24 permettrait à de « petites nations » du football africain d’avancer et de se structurer plus rapidement. Pour Lúcio Antunes, le fait de participer plus facilement à la plus grande compétition continentale de football mettrait les joueurs dans un autre état d’esprit.

La rédaction