Remontada de Liverpool sur Barcelone : Voici la note du match de Sadio Mané et ses coéquipiers

Dakarmidi – Battu 3-0 à l’aller au Camp Nou, le club de la Mersey a renversé le FC Barcelone 4 buts à 0. Les hommes de Jürgen Klopp joueront la finale de la Ligue des Champions. L’international sénégalais Sadio Mané a largement participé à la Remondata des reds, même si ce dernier n’a pas trouvé le chemin des filets, rapporte Sport221.

Voici les notes de FootMercato pour les joueurs de Liverpool :

Homme du match : Origi (9) : celui qui remplaçait Firmino, blessé, a livré une prestation XXL ce soir, en transmettant des bons ballons, créant des espaces, faisant de bons appels dans la profondeur. C’est lui qui lance parfaitement la soirée de Liverpool en reprenant bien une frappe contrée d’Henderson, poussant le ballon au fond des filets de Ter Stegen (1-0, 7e), et marque le but de la qualification, en étant à la réception d’un corner joué rapidement par Alexander-Arnold (4-0, 79e). Remplacé par Joe Gomez (85e).

Alisson (8,5) : quelle masterclass du portier brésilien ! C’est bien simple, il a tout simplement écœuré les attaquants barcelonais ce soir ! Il claque tout d’abord une tentative de Lionel Messi (14e), puis une frappe croisée de Coutinho (18e), avant de s’interposer de façon superbe devant Jordi Alba juste avant la mi-temps (45+4e), de se coucher sur un tir de Suárez (51e) et de bloquer une reprise de Messi en angle fermé (68e). Ses bonnes sorties aériennes en fin de partie ont également fait du bien à sa défense.

Alexander-Arnold (8,5) : parfois un peu bousculé par les attaquants du Barça en première période, le latéral droit a été très précieux à son équipe en deuxième mi-temps, que ce soit dans ses tâches défensives ou offensives. Il est à l’origine du premier but de Wijnaldum (2-0, 54e), en allant chercher la balle dans les pieds de Jordi Alba, avant d’adresser le centre pour le Néerlandais. C’est lui aussi qui a une inspiration géniale sur le but de la qualification d’Origi (4-0, 79e), en jouant rapidement un corner qui a surpris tout le monde.

Matip (8) : c’était lui le patron de la défense centrale de Liverpool ce soir, coupant bien les centres barcelonais, comme sur sa bonne intervention sur celui de Sergi Roberto (78e), et muselant Luis Suárez. Il a sauvé son équipe en début de partie en s’interposant devant Messi (16e), mais n’a rien pu faire sur une autre percée de la Pulga, étant obligé de le faucher pour arrêter sa course, ce qui lui a valu une biscotte de la part de l’arbitre (66e).

Van Dijk (7) : pas forcément au meilleur de sa forme au match aller, le défenseur néerlandais a été mieux ce soir, couvrant bien sa zone de jeu, sans être non plus énormément inquiété par les attaquants barcelonais, qui se sont peu infiltrés dans la surface de Liverpool. Il aurait pu marquer un très joli but mais Ter Stegen a repoussé sa talonnade (51e). En fin de partie, il a tenu la baraque lors de domination du Barça, comme sur ce bon dégagement sur un centre de Semedo (89e).

Robertson (5,5) : le latéral gauche a bien tenu sa zone, comme lorsqu’il a dégagé un centre de Rakitic (28e), mais n’a pas eu beaucoup d’occasions de s’illustrer offensivement, où il peut pourtant être très précieux, combinant peu avec Mané. Il a tenté une jolie frappe depuis son côté gauche, mais Ter Stegen s’est bien envolé pour repousser le cuir (23e). Un choc avec Luis Suárez (40e) l’a forcé à être remplacé par Georginio Wijnaldum (8,5) à la mi-temps. Quelle entrée du Batave ! Il s’est mué dans le rôle du sauveur en inscrivant deux buts coup sur coup, d’abord du pied à l’entrée de la surface (2-0, 54e), puis de la tête (3-0, 56e). Ses nombreux efforts par la suite ont permis à son équipe de réaliser l’exploit en demi-finale.

Fabinho (7) : le Brésilien a mis beaucoup d’engagement dans la partie, essayant de croquer les milieux barcelonais. Il s’est directement mis en jambe en stoppant une accélération de Messi (1ère), puis en cisaillant Suárez, ce qui lui a valu un carton jaune (11e). Bien présent dans les duels, où il a été placé au marquage individuel de Messi, il a souvent été à la limite de l’expulsion ce soir, mais a souvent fait les bons choix pour orienter le jeu de son équipe.

Henderson (8) : le capitaine des Liverpuldiens a été l’homme en forme des Reds en première période, en étant souvent dans le bon tempo et en accélérant le jeu de son équipe. C’est lui qui perce la défense catalane sur le but de Divock Origi (1-0, 7e), butant sur Ter Stegen, et sa seconde frappe a été contrée par Piqué (22e). Il a continué sur sa lancée dans le second acte, participant notamment au temps fort des siens au retour des vestiaires.

Milner (6,5)  : le milieu de Liverpool n’a pas toujours eu les meilleures inspirations en première période, mais il a montré beaucoup d’envie dans son jeu. Repositionné dans le couloir gauche en deuxième mi-temps, après la sortie de Robertson, il s’est montré plus dangereux, débordant souvent sur son côté et apportant le surnombre dans le camp catalan.

Shaqiri (6,5) : le Suisse a connu deux périodes ce soir. Il a produit du déchet en première mi-temps, perdant de nombreux ballons ou envoyant des centres imprécis dans la surface barcelonaise. Mais son deuxième acte a été plus que réussi, où il a souvent apporté du danger sur son aile droite, n’hésitant pas non plus à décrocher pour se démarquer. Il adresse un centre parfait pour Wijnaldum sur la troisième réalisation des Reds (3-0, 56e). Remplacé par Daniel Sturridge (90e) en toute fin de match.

Mané (7,5) : le Sénégalais a, comme souvent, été très remuant sur son côté gauche, provoquant beaucoup la défense du FC Barcelone et faisant de très nombreux appels dans la profondeur. Il lance Henderson sur l’action du premier but de Liverpool, après avoir bien anticipé une passe en retrait d’Alba (7e).