Presidence à la CAF : Abidjan débloque 10 milliards de FCFA en sponsoring

Dakarmidi  – Après avoir décalé l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2021 en Côte d’Ivoire qui l’organisera finalement en 2023, les autorités ivoiriennes multiplient leur offensive sur la scène continentale pour faire élire leur candidat, Jacques Anouma à la présidence du foot africain. La bataille pour succéder au Malgache Ahmad Ahmad, réhabilité dans ses fonctions, sera âpre. Abidjan a débloqué 10 milliards de FCFA en termes de sponsoring pour s’adjuger ce fauteuil convoité aussi par un sérieux challenger,

La course au fauteuil de futur Président de la CAF dont la compétition est prévue au Maroc le 12 Mars prochain commence à révéler les secrets du sponsoring financier des principaux candidats en lice. En mettant en selle l’Ambassadeur Jacques Anouna pour hériter du fauteuil de Président de la CAF, Abidjan ne lésine pas sur les moyens. Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, l’État ivoirien a dégainé la bagatelle de plus de 10 milliards de FCFA (soit 15, 3 millions d’euros) pour le lobbying de soutien à son candidat Jacques Anouna.

En première ligne, le Chef de l’État ivoirien Alassane OUATTARA a mobilisé du cash pour la logistique de son candidat et des lettres de recommandations solennelles à ses homologues africains. Celle qui a attiré l’attention de Confidentiel Afrique est bien de Sa Majesté Mohamed VI. Selon des sources autorisées, Rabat joue à fond la carte de Jacques Anouna dans cette âpre élection que le Royaume va organiser le 12 Mars 2021. Avec le retour de Ahmad Ahmad dans sa fonction de président de la Confédération africaine de football et déclaré candidat égilible à sa propre succession, la Côte d’Ivoire rouvre le turbo du lobbying vers le Nord et le Centre pour prendre une longueur d’avance sur ses adversaires dont le plus sérieux est le sénégalais Augustin SENGHOR, qui dirige la fédération sénégalaise de football.

En mission de lobbying au nom de l’État ivoirien pour la candidature de Jacques Anouma auprès du président du Sénégal, Macky SALL, l’ex ministre du sport ivoirien, actuel ministre de la ville, François Amichia, l’idée d’une candidature unique au nom de la CÉDEAO pour briquer la présidence du foot africain est dans les plans. Une information parvenue à Confidentiel Afrique, mais pour l’instant pas confirmée par les autorités fédérales sénégalaises. Sur le plan du sponsoring financier, Abidjan est largement en avance sur les autres pays adversaires. Les budgets de ces derniers sont en deçà d’Abidjan.

Confidentiel Afrique

Laisser un commentaire