CAF Awards : Salah le plus performant devant Aubameyang et Mané sur l’année 2018

Dakarmidi – Le titre de ballon d’or africain 2018 sera décerné ce mardi. Le trio composé de Mohamed Salah, Sadio Mané et Pierre-Emerick Aubameyang sont les nominés.

Le lauréat 2018 sera un de ces trois excellents joueurs qui ont marqué de leur empreinte l’actualité du football africain et qui font office de chercheurs d’or et de rêves. Fin du suspense mardi 8 janvier 2019 à l’occasion de la cérémonie des CAF Awards qui se déroulera à Dakar.

wiwsport.com et Twelve A Side ont fait parler les chiffres. Spécialiste d’analyse des données sportives, Twelve A Side a développé un Indice de Performance des joueurs (Global Performance Index) qui permet de comparer et classer la performance des joueurs sur la base de statistiques exhaustives en clubs et en équipes nationales.

Sur cette base Mohamed Salah devrait être incontestablement le numéro 1 en Afrique sur l’année 2018. Une grosse surprise ensuite car Sadio Mané n’arrive qu’en 3e position et est devancé par Aubameyang qui a été plus performant statistiquement parlant sur l’année.

  1. Mohamed Salah

Premier footballeur égyptien à remporter l’année dernière le CAF Awards du meilleur joueur de l’année, Mohamed Salah vise la passe de deux qui est largement dans ses cordes.

Elu meilleur joueur de Premier League 2017-2018 par le syndicat des joueurs professionnels anglais (PFA), et par la Football Writers’ Association (FWA) regroupant 400 journalistes anglais, Salah a tout de suite eu une pensée pour les enfants de l’Afrique au moment de recevoir le trophée de la Confédération africaine, au mois de janvier 2018.

Cette même année 2018, wiwsport.com et Twelve A Side révèlent que l’attaquant égyptien a joué 56 matchs en toutes compétition confondues en équipe nationale et club. L’attaquant des Reds a inscrit 43 buts et enregistré 15 passes décisives. Ce qui fait un total de 58 buts et passes décisives. Salah compte donc en moyenne 1,04 but et passe décisive par match. L’égyptien enregistre un Global Performance Index de 69,7 sur 100.

  1. Pierre-Emerick Aubameyang

Sacré en 2015, l’avant-centre gabonais poursuit un deuxième titre de meilleur joueur africain.

D’ailleurs, il fait forte impression puisqu’il maintient son statut habituel parmi les trois candidats en lice depuis 2014, soit cinq fois de suite (2011, 2012, 2013, 2014, 2015), égalant ainsi le record de la légende ivoirienne, Yaya Touré, élu quatre fois meilleur joueur de l’année et le milieu de terrain ghanéen Michael Essien (2005, 2006, 2007, 2008, 2009).

En 2018, Aubameyang a joué 43 matchs en toutes compétitions confondues en club et en équipe nationale. Il a inscrit 26 buts et livré 8 passes décisives. Il enregistre donc un total de 34 pour le nombre de buts y compris les passes décisives. Ce qui lui fait une moyenne de 0,79 but et passe décisive par match. Le gabonais enregistre un Global Performance Index de 62,9 sur 100.

  1. Sadio Mané

Pour l’attaquant sénégalais de Liverpool, leader de Premier League, le rêve de rejoindre au palmarès son compatriote El Hadji Diouf, sacré en 2001 et 2002 est permis. Troisième en 2016, et deuxième en 2017, le voilà plus que jamais très proche de la plus haute marche du podium.

L’ailier des Lions de la Teranga demeure très précieux au regard aussi bien de son entraîneur de club, Jurgen Klopp que du sélectionneur du Sénégal, Aliou Cissé. Avec les Reds, il compte en 2018 dix buts et sept passes décisives en Premier League, et dix buts et une passe décisive en Ligue des champions.

Sadio Mané a joué 59 matchs en toutes compétitions confondues en équipe nationale et en club. Dans cette saison 2018, l’enfant de Bambali a inscrit 23 buts et délivré 4 passes décisives. Ce qui fait 27 buts et passes décisives au total pour l’attaquant des Reds en 2018.

Sadio enregistre en moyenne 0,46 but et passes décisive par match. Le gabonais enregistre un Global Performance Index de 49,8 sur 100.

Sadio Mané fait partie des cadres de l’équipe nationale. Il est aussi buteur de la dernière finale de Ligue des champions contre le Real de Madrid.

Wiwsport