Pape Faye, un supposé « violeur récidiviste » encourt 20 ans de travaux forcés

Dakarmidi – Pape Dabo alias Faye, né en 1981 est accusé  de viol, séquestration et vol avec violence. Attrait hier, mercredi 21 mars  à la barre de la Chambre criminelle de Dakar, le journal Enquête révèle que « non seulement il agresse ses victimes, mais il les viole également ».

Pour preuve, en 2006, il avait été condamné à 6 ans pour viol et agression sur une dame de 60 ans. Un an après sa libération, notamment en 2013, il a été de nouveau inculpé pour les mêmes faits. Mais cette fois-ci, il s’est retrouvé devant la chambre criminelle et risque une peine de 20 ans de travaux forcés.

Selon les informations du journal, M. C. Sagna, l’accuse de l’avoir séquestré, violé et dépouillé de ses biens un 26 février 2013 aux environs de 6h du matin à Rufisque.

Pape Faye cueilli chez lui, deux autres dames, A. Sow et Nd. M. Diop se sont présentées à la police pour désigner le mis en cause comme étant leur agresseur à elles aussi. Et tout comme M. C. Sagna, elles ont précisé que Pape Faye portait un pantalon treillis et était armé.

Cependant, l’agresseur-violeur a contesté partiellement les faits. En effet, selon le journal, il reconnait être un agresseur mais pas un violeur : ‘’Je suis un agresseur mais je n’ai jamais agressé une femme et je ne suis pas un violeur. Même la dame dont on parle, j’avais été injustement condamné à 6 ans, alors je ne l’avais ni agressée ni violée’’, s’est défendu l’accusé.

Le parquet a requis ainsi, une peine de 20 ans de travaux forcés contre Pape Dabo alias Faye. Ce que conteste fortement la défense. Le tribunal rend son délibéré le 3 avril prochain.

La Rédaction