Dakarmidi  – Face au défi du coronavirus, le Sénégal avait mis en place, dès le début de la pandémie, un certain nombre de stratégies de prévention. Dans le cadre de la riposte contre le Covid-19, le Sénégal a obtenu des résultats appréciés de par le monde.

La représentante l’Organistion Mondiale de la Santé (Oms) au Sénégal salue les stratégies pour faire face à la maladie. C’était au cours d’une revue intra action (Ria), qui se tient à Somone.
 »La surveillance est le pilier de la riposte contre le Covid-19. Les cas ont augmenté et les stratégies ont varié selon la situation épidémiologique. Nous avons vu ces moments où les lits dans les centres de traitement étaient occupés, ainsi que les lits de réanimation. On s’est posé beaucoup de questions. Heureusement, avec les stratégies adaptées à chaque étape de la riposte, nous avons pu voir cette baisse. Mais il ne faut pas se reposer sur nos lauriers », indique Dr Lucile Imboua, représentante Oms au Sénégal.
Ainsi, les actions posées dans la riposte contre le Covid-19 vont être analysées de manière très aiguë au cours d’une revue intra action (Ria).
Le Sénégal n’a pas démérité dans la mesure où  »les interventions ont été menées avec beaucoup de rigueur, parfois avec des doutes », estime Dr Imboua.
Qui assure :  »Aujourd’hui nous pouvons tirer des leçons qui pourront être partagées avec toute l’Afrique ».
D’après, le ministre de la Santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr,  »La stratégie mise en œuvre pour faire face à la Covid-19 a été dynamique, tenant compte de l’évolution de l’épidémie et des connaissances que nous avons de la maladie.
Dans cet esprit, des mesures jugées nécessaires ont été prises à chaque fois que de besoin ».
De ce fait, il faudra un leadership et des moyens à la hauteur de la situation. Avec la réduction de nouveaux cas, le Sénégal a montré aujourd’hui qu’il est possible de faire face au Covid-19. Il devra trouver des solutions adaptées pour endiguer cette pandémie.

Laisser un commentaire