Les mérites du salam

Dakarmidi – Allah soubhanou wa ta’ala nous a enseigné comment se comporter dans la vie de tous les jours. A travers le Coran et les hadiths, Il nous conseille et nous guide de l’aube au coucher du soleil, de la naissance à la mort.

L’Islam enseigne même aux croyants comment se saluer de la meilleure des façons. Tous les croyants sont liés entre eux par la croyance selon laquelle il n’existe qu’un Seul Dieu et que Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam) est son dernier messager.

Et cette croyance est à même de distinguer le croyant du mécréant et dans leur salutation, les croyants se rappellent du lien constant qui les unit.

Notre Prophète Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam) nous encourage à saluer les musulmans que l’on connaît mais aussi ceux qui nous sont inconnus (Sahih Al-Boukhari, Sahih Mouslim).

Ainsi lorsque des musulmans issus d’ethnie ou de nationalités différentes se rencontrent, ils se saluent comme s’ils faisaient partie de la même famille.

Le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : «  Le musulman a cinq droits sur son frère musulman : celui-ci doit le saluer avec le “salam”, lui rendre visite lorsqu’il est malade, assister à ses funérailles, accepter ses invitations et, lorsqu’il éternue, demander à Allah d’être miséricordieux envers lui . » (Sahih Al-Boukhari).

La salutation islamique complète est “assalam’alaikoum” (puisse Allah t’accorder Sa protection et Sa paix), à laquelle on répond “ wa ‘alaikoum salam” (et de même sur toi). Cette salutation établit un contact fraternel, entre musulmans.

«  Lorsqu’on vous fait une salutation, répondez par une salutation meilleure, ou rendez-la simplement. Certes, Allah tient compte de tout  ». (Coran 4:86)

Pour une salutation encore plus complète, on peut dire “assalam’alaikoum wa rahmatoullah”, qui signifie “puisse Allah t’accorder Sa protection, Sa paix et Sa miséricorde” et “assalam’alaikoum wa rahmatoullahi wa barakatouh”, qui signifie “ puisse Allah t’accorder Sa protection, Sa paix, Sa miséricorde et Ses bénédictions”.

Un jour, un homme passa près du prophète Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam) alors que ce dernier était assis en compagnie d’autres personnes et dit : « Assalam’alaikoum  ». Le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) dit : «  Il vient de gagner dix bonnes actions  ». Un autre homme passa près d’eux et dit : « Assalam’alaikoum wa rahmatoullah  ». Le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) dit : «  Il vient de gagner vingt bonnes actions  ». Un troisième homme passa près d’eux et dit : «  Assalam’alaikoum wa rahmatoullahi wa barakatouh  ». Et le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) dit : «  Il vient de gagner trente bonnes actions  ». (Sahih Al-Boukhari)

D’après Abî Hurayrah radiya-llâhu ‘anhu, le Messager d’Allâh (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit :

«  Par Celui qui détient mon âme entre Ses Mains ! Vous n’entrez pas au Paradis jusqu’à ce que vous croyiez mais vous ne croirez jusqu’à ce que vous vous aimiez.

Ne vous indiquerai-je pas une chose si vous la mettez en pratique, elle engendrera l’amour mutuel ? Saluez-vous les uns et les autres 
. » (sahîh bn mâdjah, n°571).