Entretenir les liens familiaux en Islam

Dakarmidi – Allah nous a ordonné d’entretenir les liens familiaux.
Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : «Ô hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement.» (Coran 4/1).

Abu Horayra (radia Allahou ‘anhou) a rapporté que le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit :
«Après qu’Allah, le Très-Haut a fini de créer les créatures, les liens familiaux se sont levés et ont dit : ceci est le rang de ceux qui cherchent la protection d’Allah contre la rupture des relations familiales. Allah leur répond : oui, et leur dit : voulez-vous que je tienne à celui qui tient à vous et rompe avec celui qui rompt avec vous ? Elles répondirent : oui. Allah leur dit : je vous l’accorde.»

Mais qui sont les personnes rattachés à la famille proche?
Le croyant doit préserver les liens de parenté avec les proches du coté du père et du côté de la mère, c’est-à-dire dans l’ordre de priorité le père, la mère, les frères, les sœurs, les grands-parents, les oncles et tantes paternels, les oncles et tantes maternelles, les cousins paternels et maternels.

Mais, maintenir les liens de parenté ne se résume pas à rendre quelques visites ponctuelles.
En effet, le musulman est tenu de leur transmettre le “Salam”, demander de leurs nouvelles, invoquer en leur nom et les mentionner en bien.
Cependant, le croyant doit veiller à ne pas tomber dans le pêché en surveillant ses proches de manière insidieuse.
La courtoisie est aussi une règle fondamentale à respecter puisque lors de sa visite le croyant doit veiller à ce qu’elle ne soit pas trop longue et qu’elle n’intervienne pas dans un moment imprévu pour la personne visitée.

Ainsi, l’affermissement des liens familiaux est un devoir , car Allah a dit:
«Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu’au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment» (Coran 17/26).
Allah a également mis en garde contre la rupture de se liens sacrés. Il dit à ce propos: «[Mais] ceux qui violent leur pacte avec Allah après l’avoir engagé, et rompent ce qu’Allah a commandé d’unir et commettent le désordre sur terre, auront la malédiction et la mauvaise demeure.» (Coran 13/25).

Ceux qui décident de rompre les liens familiaux, se privent de la rétribution réservée, au jour du jugement dernier et se privent également de la longévité et des richesses de ce bas monde.
Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit : «Quiconque veut avoir beaucoup de richesse et une longue vie doit consolider ses liens familiaux». (rapporté par Boukhari [5986] et Mouslim [2557]).