Thérése Faye traite Idrissa Seck de « Lucky Luke »

Dakarmidi – Le 6ème anniversaire de l’accession du président de la République,Macky Sall, à la magistrature suprême a été célébré, samedi 24 mars 2018, dans un hôtel de la place. Une occasion saisie par Thérése Faye, présidente de la Convergence des jeunes républicains (Cojer), pour solder ses comptes avec l’un des adversaires politiques de Macky Sall.

Sans le citer, elle qualifie le leader de Rewmi comme la seule personne capable de nier l’évidence c’est à dire les réalisations du président de la République. En effet, d’après M.Faye, les prochains manuels d’histoire retiendront que le 25 mars 2012, « une Coalition de patriotes démocrates et républicains, sous le nom de Benno Bokk Yakaar, avait remporté une élection présidentielle, à travers un exceptionnel plesbicite ». « Mais vous en conviendrez avec moi, nul besoin de disserter sur notre Lucky Luke national dont la langue est plus rapide que son ombre » tance t’elle.

Selon elle, la victoire de Macky Sall, candidat de la coalition Benno Bokk Yakaar ce jour là, était celle d’un peuple uni dans le rejet de pratiques malsaines, de cruelles mortifiées politiques anti sociales d’un pouvoir antipopulaire, de piètement permanents de l’Etat de droit, de l’abandon des principes et valeurs de la République » lâche Thérése Faye sous une salve d’applaudissements.

Encensant davantage le locataire du palais, M.Faye de soutenir que le préside,nt Macky Sall, est par excellence, l’incarnation achevée du « Yerem Askan Wi ». Car souline t-elle, « le président Sall a inscrit sa logique politique dans la réduction des inégalités sociales à travers des actes forts, par lui et que confirment: la baisse stabilisée sur 6 ans, des denrées de premiére nécessité, la loin d’orientation sociale avec une ligne avec une ligne de mire, la carte d’égalité des chances qui réhabilite 15% des handicapés, la valorisation des pensions de retraite, une politique nouvelle en faveur de la population ».

Pour finir en beauté, la coordonatrice de la Cojer a invité le chef du gouvernement qui apris part à cette rencontre de dire au président de la République que les jeunesse républicaines  et celles de toutes les composantes de la coalition Bby ont réussi leur « Ter », c’est à dire qu’elles travaillent ensemble pour réussir, nous apprend l’As.

La rédaction