Ousmane Faye à Guédiawaye : « les propos d’Aly Ngouille Ndiaye sont acceptables, surtout en cette période de révision exceptionnelle sur les listes électorales »

Dakarmidi – Ayant présidé l’assemblée générale des responsables de la Coalition Manko Wattu Sénégal a Guédiawaye (banlieue dakaroise), le Président Ousmane Faye a vivement dénoncé, condamné, « le comportement irresponsable des leaders de l’IED « Initiative pour des élections démocratiques) ».

« Ce sont des poltrons aux gros yeux, qui au lieu de descendre sur le terrain, pour encadrer et inscrire leurs militants en cette période de révision exceptionnelle sur les listes électorales, moment très importante pour chaque parti, ou Coalition de Partis qui veulent gagner des élections, sont entrain de perdre du temps avec des sit-in pour essayer de semer le désordre dans notre Capitale  et  chercher des prétextes, pour au moment venu pouvoir justifier leurs défaites », soutient Ousmane Faye. Pour cette raison, la Coalition MWS avait fustigé la tenue de leur sit-in du vendredi devant le ministère de l’Intérieur. M. Faye a demandé à tous ses militants et sympathisants de ne pas participer à ce rassemblement de l’IED, pour la simple raison que les motifs invoqués par ces leaders sont fallacieux.

(1)les propos d’Aly Ngouille Ndiaye qu’il a tenu dans le cadre et contexte, de la révision exceptionnelle sur les listes électorales pour montrer le rôle fondamental, que les politiques doivent jouer dans cette phase de révision et d’inscription sont acceptables entant qu’acteur politique .

(2) pensé, ou dire qu’au Sénégal on peut volé des élections, c’est de l’utopie et une grande farce parce-que si tel était le cas Diouf, ou surtout Wade ne partira pas et on aura pas deux alternance au Sénégal.

(3) le fichier, poumon du processus électoral par qui respire notre démocratie , a était audité et sa fiabilité été certifié à 98% par des experts de renommée internationale.

(4) Encore faudrait il rappeler que cette même opposition lorsqu’elle était au pouvoir avait interdit les manifestations au niveau du plateau. Donc suffisant pour dire notre refus catégorique de participer à cette manifestation vide de sens.

(5) S’y ajoute que la majeure partie de ces leaders ne seront pas à ce sit-in et pis, vont prendre la poudre d’escampette au premier coup de grenade lacrymogène comme ça était toujours le cas.