Sidiki Diabaté sous mandat de dépôt

Dakarmidi  – Accusé d’avoir séquestré et violenté son ex-compagne, l’artiste Sidiki Diabaté a été placé sous mandat de dépôt ce jeudi, selon plusieurs médias. Il passera la nuit à la prison centrale de Bamako Coura.

Le récit de la jeune dame

L’affaire a pris de l’ampleur avec la diffusion, sur les réseaux sociaux, d’images montrant les cuisses, les hanches et le dos tuméfiés d’une jeune femme identifiée comme Mariam Sow. Cette influenceuse guinéo-malienne de 23 ans, également connue sous le pseudonyme de Mamasita, a vécu une histoire avec l’artiste et a confirmé que c’était bien elle qui apparaissait sur les photos.

Ces dernières, a-t-elle précisé, « datent d’il y a un an ». Mais « j’ai subi pire que ça, je me demandais s’il savait ce qu’il faisait », a confié Mariam Sow à la télévision guinéenne, évoquant les coups de « rallonge » que le chanteur lui a assénés et sa séquestration dans une maison pendant deux mois.

L’influenceuse aurait profité d’un moment d’inattention du « gars » qui la surveillait pour s’enfuir. Elle a depuis saisi la justice. Les faits s’étant déroulés au Mali, une plainte a été déposée vendredi 18 septembre, devant le tribunal d’instance de la commune 3 de Bamako.