Affaire khalifa Sall: Mon intime Conviction! ( Par Cheikh Doudou Ndoye)

Dakarmidi – Depuis le début de l’affaire dite de la Caisse D’avance opposant l’Etat du Sénégal à Khalifa Ababacar Sall, je me suis pas prononcé parce que n’ayant pas tous les éléments d’analyse mais aujourd’hui je voudrais mettre le pied dans le plâtre. A mon humble avis cette affaire à deux principaux problèmes et qui relèvent de Fond et de Forme. Sur la forme : Quoique je puisse être en accord pour la redittion des comptes de façon honnête la forme et le timing ne plaident pas en faveur de Macky Sall puisque la plage temporelle nous rapprochant des législatives de juin 2017 est insignifiante. Ouvrir une information judiciaire contre un potentiel et supposé candidat qui pourriait inquiéter la coalition présidentielle est maladroite et prête à confusion sur les motifs réels ou supposés de l’affaire dite Officiellement la Caisse d’avance.

Dans le Fond : Dans le fond il y a effectivement un grand problème qu’il faut élucider. On lui charge un dossier supposé être de « caisse d’avance » et Khalifa en conférence de presse botte en touche pour dire que c’est pas une caisse d’avance mais bien des fonds politiques. .voilà le vrai problème qu’il faut aider à comprendre Demba Ba. Du moins c’est mon avis. Le noeud du problème est là. Je te donne 30 millions pour des dépenses d’avance urgentes pour keurgui si tu le justifies que khalissou Sarakh leu pour moi c’est la que se trouve l’incompréhension totale. Dans les nomenclatures du budget, comment est libellé l’utilisation de ces fonds et quels en sont les destinations. Maintenant, les deux fautes que l’on nous cite rek si avérées je dis bien si avérées venant d’une sommité qui veut diriger le pays annule de facto le timing et mérite correction.

Il a des avocats talentueux et la vérité finira par éclore avec la présence de justificatifs des dépenses faudrait-il maintenant que L’Etat du Sénégal et Khalifa Sall s’accordent sur l’essentiel c’est à dire à quoi devait être destiné ces fonds. Quid des autres dossiers sous le Coud ? Qu’on s’attende pas à ce que Macky Sall mette son frère et ses alliés chez le procureur, toute gestion vertueuse et sobre chantées. Douko Def. Wade le l’avait pas fait non plus pour Karim. . Il appartient à l’opposition de très bien s’organiser et de lui imposer une cohabitation et de poser le débat à l’assemblée et de dépoussiérer tous les dossiers et remettre la sobriété dans la gestion afin que nul ne soit au dessus de la loi. Toute autre stratégie est nulle et sera caduque.