SANCTIONS DES USA CONTRE FATOU BENSOUDA ET COMPAGNIE : LE VETO DE L’UE

Dakarmidi  – L’Union européenne (UE) a jugé « inacceptables » les sanctions annoncées par l’administration des Etats-Unis à l’encontre de deux membres du personnel de la Cour pénale internationale (CPI), dont sa procureure, Fatou Bensouda.
En effet, Josep Borrell, haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, a estimé que ces sanctions sont « une mesure sans précédent visant à faire obstruction aux investigations et procédures judiciaires de la Cour », dans un communiqué. Lequel invite les Etats-Unis à « reconsidérer leur position et corriger les mesures qu’ils ont prises » dans la mesure où « l’impunité ne doit jamais être une option. »

Dans le même sillage, Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exprimé son « inquiétude » à la suite des sanctions adoptées mercredi. « Nous continuons de suivre de près les développements de ce dossier », a-t-il déclaré.

Les Etats-Unis ont adopté des sanctions à l’encontre de la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, et d’un haut responsable de son bureau, en réponse à la poursuite de leurs investigations sur des allégations de crimes de guerre commis par des Américains. Ces sanctions comprendraient, selon les informations publiées, un gel des avoirs de ces personnes aux Etats-Unis ou soumis à la juridiction américaine.

En mars, la CPI a autorisé une investigation sur de possibles crimes de guerre en Afghanistan, dont ceux qui auraient été commis par des membres de l’armée des Etats-Unis et par la Central Intelligence Agency (CIA), ce qui pourrait conduire à une inculpation de soldats et d’agents de renseignement américains.