Le rappeur 50 Cent annonce qu’il voterait pour Donald Trump afin d’éviter une hausse sur ses impôts

Dakarmidi  –  A deux semaines de l’élection présidentielle américaine, 50 Cent est la dernière personnalité en date à publiquement annoncer son soutien à Donald Trump. Lundi 19 octobre 2020, le rappeur de 45 ans a surpris ses abonnés en publiant sur les réseaux sociaux un message dans lequel il affiche une capture d’écran de son poste de télévision. L’artiste y montre le plan fiscal du candidat démocrate Joe Biden, qui prévoit s’il est élu d’augmenter le taux d’imposition des citoyens les plus fortunés des Etats-Unis. Pour les résidents californiens, ce taux s’élèverait à 62,6% et pour les résidents de New York à 62%. Dans sa campagne, Joe Biden prévoit toutefois de ne pas augmenter les impôts de personnes gagnant moins de 400.000 dollars par an. «Les personnes gagnant entre 400.000 et 700.000 dollars vont bénéficier d’une augmentation des impôts d’environ 1% ou moins. Le plan fiscal vise vraiment les plus hauts, les plus riches», a par ailleurs déclaré un expert sur la chaîne financière CNBC.

« Je m’en fiche que Trump n’aime pas les noirs… »

Quoi qu’il en soit, 50 Cent n’approuve pas le plan fiscal de Joe Biden, ce qui le pousse aujourd’hui à affirmer son vote à Donald Trump. «Bordel ! (Votez pour Trump) je lâche l’affaire, j’emmerde New York, les knicks ne gagnent jamais de toute façon. Je m’en fiche que Trump n’aime pas les noirs 62% faut être complètement cinglé», a écrit le rappeur.

En avril dernier, 50 Cent (Curtis James Jackson III de son vrai nom) s’en était pourtant pris à Trump après que ce dernier avait suggéré de faire des «injections» de désinfectant pour combattre le coronavirus. «Ce mec est un cauchemar», avait-il écrit, nuançant toutefois : «Mais je crois que je l’aime bien. Je n’arrive pas à croire qu’il ait dit cette connerie à voix haute LOL», avait-il dit. «Votre gars est fou», avait-il ajouté dans une seconde publication. Six mois plus tard, la situation a bien tourné…