Coopération France-Inde: 13 milliards d’euros de contrats signés

Dakarmidi – Des entreprises françaises et indiennes ont signé, samedi, pour 13 milliards d’euros de contrats, dont 12 milliards pour le groupe aéronautique Safran, à l’occasion de la visite de trois jours d’Emmanuel Macron en Inde.

Le président français Emmanuel Macron a débuté, samedi 10 mars, sa visite d’État en Inde avec l’ambition de « sceller un pacte fort » avec le géant démographique d’Asie du Sud, dont Paris aimerait devenir le partenaire de choix en Europe.

À l’occasion de ce voyage, l’Élysée a annoncé que des entreprises françaises et indiennes ont signé pour 13 milliards d’euros de contrats et accords. La part française de ces 20 contrats et accords est de 50 %, l’autre moitié relevant du principe « make in India » instauré par les autorités indiennes. Les investissements prévus en Inde sont de 200 millions d’euros.

Parmi ces contrats et accords commerciaux, figure un contrat de 12 milliards d’euros pour la fourniture et la maintenance par Safran de moteurs pour la compagnie aérienne à bas prix indienne Spice Jet. Un contrat avec Suez pour la distribution d’eau potable et la modernisation du réseau de la ville de Devangere et un contrat entre Air Liquide et Sterlite Tech ont également été annoncés.

Devenir un partenaire de référence

Parallèlement à ces 20 contrats et accords, EDF a signé un « accord industriel » avec l’électricien national Nuclear Power Corp of India (NPCIL) « en vue de la mise en œuvre de six réacteurs nucléaires » à Jaitapur, dans l’ouest du pays.

Emmanuel Macron est arrivé vendredi pour sa première visite officielle en Inde, qui durera jusqu’à lundi, avec l’objectif d’accroître des échanges économiques encore modestes et de consolider le partenariat stratégique noué il y a 20 ans, en particulier dans la défense et le nucléaire. Le président français souhaite que la France prenne la place du Royaume-Uni comme partenaire de référence de l’Inde en Europe, en profitant du départ des Britanniques de l’Union européenne l’an prochain.

Plusieurs accords entre les deux États ont également été annoncés par la présidence française, sur notamment l’échange d’informations classifiées, la fourniture de soutien logistique réciproque entre les forces armées, la migration et la mobilité et la coopération dans le développement urbain durable.

(France24)