Révelation: Laye Ananas se dévoile la promotion de la culture sénégalaise

Dakarmidi -Absent du Sénégal depuis presque 13 ans , Ablaye Dieng alias Laye Ananas est revenu au Sénégal après un long périple en Norvège , avec une ambition  sans prétention , faire.

« Nous avons toujours dignement représenté le Sénégal et pendant notre longue absence, nous avons gagné beaucoup de trophées », nous dit fièrement le fils de Grand-Dakar qui respire la culture, de son accoutrement à sa façon de parler, en passant par ses bijoux (collier, boucles d’oreille, anneau au nez, bagues), tout révèle en lui cet homme de culture.

A la tête d’une troupe de plus d’une soixantaine d’artistes issus de plusieurs nationalités de la sous-région, dont des percussionnistes, des danseurs, des joueurs de balafond, de xalam, entre autres, Laye Ananas sillonnent le monde pour faire connaître la culture africaine en général et la culture sénégalaise, en particulier.

Une mission bien réussie qui lui a d’ailleurs valu, en 2016, d’être choisi parmi les artistes qui ont fait une prestation lors de l’anniversaire du Roi de Norvége, un pays où les étrangers ne sont pas nombreux comme dans d’autres pays européens comme la France, l’Italie, l’Espagne, pour ne citer que ceux-là.

Laye Ananas qui vient d’une tournée, avec son groupe, en Belgique et en Inde où il a fait 5 ville, nous confie que « cette tournée lui a permis de faire connaître l’Afrique », mieux, nous dira-t-il, « c’était une occasion pour nous de montrer nos différends publics un visage de l’Afrique différents de celui qu’ils avaient, c’est-à-dire, une Afrique de la pauvreté, de la violence, etc. ».

Pour lui, les tournées sont importantes dans sa carrière, cela lui permet de faire le tour du monde et ainsi faire connaître le Sénégal parce qu’à chaque fois qu’ils se produits dans les festivals internationaux, il y a toujours des producteurs européens et américains qui viennent y prendre part et ces derniers le sollicitent souvent pour se produire dans leurs pays. C’est ainsi d’ailleurs qu’il doit vers la fin de l’année, faire plusieurs dates que sont, le « Visa for music » au Maroc, le « Womex » en Espagne et de nombreuses tournées au Danemark, Norvége, Suéde, Mexique, Brésil et encore une fois en Inde.

Pour ses projets, l’artiste et promoteur qui a fait voyager plusieurs artistes sénégalais, nous renseigne qu’il va sortir dans un mois un CD dont la première vidéo est d’ailleurs déjà sortie depuis le mois de janvier. La raison d’une telle initiative, l’artiste la tire du simple fait que Youssou Ndour est « un modèle de réussite culturelle qu’il faut montrer à la jeunesse sénégalaise, en référence. Pour nous les artistes sénégalais qui vivons à l’étranger,  venir du pays de Youssou Ndour  nous donnes beaucoup d’opportunités et nous facilite aussi le marketing de nos produits ».

Il ne compte pas s’arrêter là, car Laye compte organiser un grand hommage au Roi du Mbalax, Youssou Ndour, dans les mois à venir. Un hommage qu’il compte pérenniser en l’organisant annuellement.

La redaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire
Merci de renseigner votre nom