Michelle Nkamankeng : A 7 ans, elle écrit son premier livre en cachette et le publie

Dakarmidi – C’est en cachette que Michelle Nkamankeng, une petite Sud-Africaine, a écrit, au stylo vert et violet, «Attendre les vagues» selon Metrotime. Elle n’a que sept ans mais une assurance aussi désarmante que son sourire. En convaincant ses parents de publier son livre, elle est devenue une des plus jeunes écrivaines africaines et une source d’inspiration pour ses camarades de classe.

Les lignes du manuscrit original tanguent un peu. Mais les pages format A4 pliées en deux et reliées par des agrafes et du scotch ressemblent déjà à un véritable livre, avec le nom de l’auteure en herbe et le titre de son oeuvre sur la couverture.

Sur la dernière page, un grand cœur aux traits hésitants et un message plein de la candeur des sept ans de Michelle: «J’espère que vous avez passé un agréable moment à lire ce livre».

«Mes frère et sœurs savaient» que j’écrivais «parce qu’ils viennent toujours dans ma chambre. Mais je leur ai dit de garder le secret car je voulais faire une surprise à papa et maman», raconte la fillette d’un ton enjoué.

Le livre, largement édité, raconte l’histoire de Titi, double de Michelle, qui apprend à dépasser sa peur des vagues. «Si l’on est vraiment honnête, cela reste un ouvrage écrit par un enfant», reconnaît l’auteur de la préface, Colin Northmore, directeur du Sacred Heart College de Johannesburg où est scolarisée la fillette. «Il y a probablement un million d’enfants dans le monde qui peuvent écrire un livre comme ça», concède-t-il. «Plus que du livre lui-même, je suis fier de la capacité de Michelle à s’exprimer avec autant de confiance».

Une formidable maturité qui, couplée à des minauderies très médiatiques, participe sans aucun doute à son succès. Michelle est déjà intervenue devant 700 lycéens et dans un centre communautaire pour enfants défavorisés.