John Hurt, mort des suites d’un cancer : ce n’est pas encore tout à fait fini…

Dakarmidi – Le formidable acteur britannique avait mené à bien d’ultime tournages avant de s’éteindre.

Il était capable d’embrasser n’importe quel rôle, d’Alien à Harry Potter en passant par Elephant Man, et c’est un talent sublime sur lequel s’accordent tous les hommages émus qui lui ont été rendus. Mais John Hurt, mort mercredi 25 janvier des suites du cancer du pancréas contre lequel il s’était battu en 2015, n’a pas encore tout montré : avant de disparaître trois jours après son 77e anniversaire et alors qu’on le retrouvera à l’écran à partir du 1er février dans le biopic Jackie porté par Natalie Portman, l’acteur britannique avait tourné quatre films qu’il nous reste à découvrir.

En phase terminale…

L’un d’entre eux fait tristement écho aux circonstances dans lesquelles il nous a quittés. Dans That Good Night, d’Eric Styles, adapté de la pièce du même nom signée NJ Crisp, John Hurt est Ralph, un scénariste septuagénaire qui a une belle carrière derrière lui et plus beaucoup de temps devant : atteint d’une maladie mortelle en phase terminale, il va l’employer à tenter de recoller les morceaux avec son fils tout en évitant d’être un fardeau pour son épouse, avant de trépasser.