Incroyable : la Gambie achète des poches de sang au Sénégal

Lausanne, le jeudi 28 juin 2012, Armelle Scartezzini, infirmière, remplit les tubes de sang qui servira aux analyses. Sébastien est donneur régulier depuis plusieurs années. centre de don du sang, reportage sur le don du sang et le parcours du sang. © Francesca Palazzi

Dakarmidi- Nous avons passé une commande, informe, Momodou Lamin Jammeh, le porte-parole de l’hôpital universitaire Edward Francis de Banjul, la capitale gambienne, Repris par Les Échos. Les commandes sont retardées, mais elles arriveront lundi (hier, 6 août). Nous avons une petite quantité en stock que nous utilisons actuellement.”

Pour l’aider à faire face à une pénurie de sang, le Sénégal a vendu des poches à la Gambie. La révélation est de Momodou Lamin Jammeh,
Les relations entre Dakar et Banjul sont huilées depuis l’avènement d’Adama Barrow. Et les deux peuples ne rechigneraient certainement pas à se tendre la perche en cas de nécessité. Mais le geste du Sénégal pose question en ce sens qu’il est accompli dans un contexte particulier. Que d’aucuns pourraient considérer pas propice.

“Le journal précise que les poches de sang en question ne sont pas gratuites ; la Gambie les a achetées.
En effet, le Sénégal vend des poches de sang au moment où il fait face (du moins jusqu’à un passé récent), lui aussi, à une pénurie de sang. Laquelle a provoqué le décès en couche d’une femme à Rufisque. Et est, selon une étude de 2017, la cause de plus de 60% des décès de femmes en couche à l’hôpital de Ziguinchor.
Pour combler ce déficit, le Centre national de transfusion sanguine (Cnts) de Dakar a organisé récemment une campagne de don de sang. L’opération semble avoir été un succès; elle avait attiré les pouvoirs publics, hommes politiques, pouvoir comme opposition, leaders d’opinion et citoyens lambda.
Cette collecte aurait-elle permis au Sénégal de se retrouver avec un excédent pouvant être cédé à la Gambie sans dommage ?

-avec Teledakar