Les chemins de l’exil : Touba, un village devenu une ville d’attraction en 130 ans

Dakarmidi- Fondée entre 1887 et 1888 selon certaines sources (soit 1306 de l’hégire), cette ville qui draine chaque année une affluence de l’envergure de celle de la Mecque n’a pourtant qu’un peu plus d’un siècle et demi depuis sa fondation par le Cheikh Al Akbar, Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927) plus connu sous le nom de Khadimou Rassoul le Serviteur du Prophète Muhammad « Salal lâhu aleyhi wa salam » (Paix et Salut de DIEU sur Lui).

L’histoire de la ville sainte contée par Feu Serigne Sidy Moukhtar Mbacké pour permettre aux pèlerins de mieux connaitre ce lieu d’attraction qui est devenu plus qu’une métropole.

L’adoration de Dieu est la raison principale de la fondation de la ville de Touba en 1888 par Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké. Cette ville, située dans la région de Diourbel et à 194 km à l’Est de Dakar, est l’aboutissement d’un périple de Bamba, qui a duré de 1883 à 1886 entre Mbacké Cayor, Mbacké Baol et Darou Salam. En effet, les déplacements du Cheikh étaient motivés par une volonté de fuir les foules pour se consacrer uniquement à l’adoration de Dieu et être au service du Prophète Mohamed (Psl).