Troisième retour de parquet Affaire Bamba Fall et Cie, la source du blocage

Dakarmidi – Troisième retour de parquet pour Bamba Fall et Cie qui vont devoir passer ce weekend au commissariat centrale. Les mis en cause dans l’affaire du saccage de la Maison du Parti étaient pourtant bien partis, ce vendredi, pour être fixés sur leur sort au niveau du parquet. Le Doyen des juges, Samba Sall, ayant entamé les auditions sans problème, souligne le journal l’Observateur.  Ahmed Diouf, secrétaire général des Jeunesses socialistes de Grand-Yoff est le premier à être écouté, le juge l’inculpe avant de le placer sous mandat de dépôt.

La défense proteste contre cette décision du juge et demande à faire des observations plaidant pour un contrôle judiciaire et sollicitant une liberté provisoire. Le doyen des juges ignore la requête, avançant qu’elle n’est pas recevable en première comparution. Et c’est le début de la mésentente.  Les avocats insistent estimant que, d’une part, un accusé ne peut être entendu sans la présence de son avocat et que, d’autre part, celui-ci ne peut être placé sous mandat de dépôt sans qu’il ne puisse demander la liberté provisoire.

Le juge maintient sa position. Les robes noires boudent son bureau, selon la même source. À la suite de cet incident, le doyen des juges suspend les auditions pour  renvoyer le reste du groupe à lundi prochain.  À ce stade deux options se présentent au juge. Soit il accède à la requête des avocats soit il en commet d’office d’autres pour pouvoir poursuivre ses auditions.