Présidentielle en Gambie : Macky Sall appelle au respect des votes des gambiens

Dakarmidi – Le président Macky Sall a réagi à la contestation des résultats de l’élection présidentielle en Gambie par Yahya Jammeh, en appelant au respect de la volonté exprimée par les Gambiens lors du scrutin.
« En Gambie, j’en appelle au respect du choix du peuple ami et souverain, dans la paix et le dialogue », écrit le chef de l’Etat sénégalais sur son compte Twitter.
Le Sénégal « rejette et condamne fermement cette déclaration qui remet en cause celle par laquelle le président sortant avait lui-même reconnu sa défaite après la publication des résultats du scrutin par la Commission électorale indépendante », a déclaré samedi le ministère sénégalais des Affaires étrangères dans un communiqué reçu à l’APS.
Cette position de Dakar a reçu le soutien de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), de l’Union africaine (UA) et des Nations unies.
Après avoir reconnu sa défaite et félicité le vainqueur Adama Barrow, Yahya Jammeh a rejeté vendredi les résultats du scrutin, en affirmant que le président élu a obtenu la majorité des suffrages sur la base d’une erreur survenue au moment de la compilation des votes.
Selon la Commission électorale indépendante, Adama Barrow a obtenu 45,6 % des voix devant Yahya Jammeh, qui est crédité de 36,7 %.
De son côté, la diaspora gambienne dit être « gravement préoccupée » par le revirement de M. Jammeh et a appelé les autorités du Sénégal à veiller au respect de la volonté des électeurs.
Le Conseil consultatif de la diaspora gambienne a demandé au Sénégal d’user de ses « influences » et de s’appuyer sur les textes de la Cédéao (15 pays membres) pour éviter « une dégradation de la paix et de la sécurité » en Gambie.