Présidentielle 2019 : Admiration et similitudes : Sonko évoque ses relations avec Wade

Dakarmidi- Ousmane Sonko a manifesté ce vendredi l’admiration qu’il a pour Me Wade, mais aussi les similitudes entre lui et le vieil-homme

À l’occasion d’une visite dans le bus de la presse, Ousmane Sonko a dit ce qu’il pense de Wade. Même si la relation est récente, le leader de Pastef parle d’admiration et de similitudes avec le pape du Sopi. « On s’est connus après les Législatives de 2017, et immédiatement, il y a eu une affection mutuelle, et c’est personnel, ce n’est même pas politique à mon avis. Peut-être même une admiration mutuelle. Comme il le dit lui-même, il se revoit peut-être dans ses 40 ans, menant le même combat. C’est ça qui fonde notre relation », confie-t-il.

Ousmane Sonko affirme que Me Wade est le premier président de la République sénégalaise à qui il sert la main. « Je ne connais aucun président de la République au monde. Je n’ai jamais rencontré un président de la République au monde, y compris l’actuel. Et je ne m’en porte pas plus mal d’ailleurs », ironise-t-il.

L’ancien inspecteur des impôts et des domaines soutient avoir échangé régulièrement et communiqué avec Wade sur WhatsApp, pendant que ce dernier était à l’extérieur. Mais, précise-t-il, ils n’ont jamais discuté d’alliance politique. Il s’agissait simplement d’échanges cordiaux durant lesquelles le jeune qu’il est recevait des conseils et orientation du grand dinosaure de la classe politique sénégalaise.

Seulement, le contexte semble avoir évolué et qu’il est temps visiblement d’aller plus loin. « Nous sommes ouverts à une discussion beaucoup plus approfondie pour voir ce qu’on peut faire ensemble pour le Sénégal, en perspective de l’élection présidentielle », souligne-t-il.

Sonko espère que Wade jouera un rôle déterminant dans cette élection. Le leader de Pastef pense que Wade a fait de bonnes choses, indépendamment de ce qu’on peut lui reprocher. Dans tous les cas, le peuple l’a sanctionné. Malgré tout, il reste persuadé qu’il est au-dessus de ses pairs au Sénégal.

« J’ai toujours dit qu’il est le meilleur des 4 Présidents que nous avons eus jusqu’à présent. C’est un homme qui aime ce pays, à mon avis. C’est un homme qui reflète, sur les aspects patriotiques, notre combat politique pour le pays. Seul sous Abdoulaye Wade, en tant que président de la République, un président sénégalais a su dire non à un certain nombre de diktats étrangers, particulièrement vis-à-vis de l’ancienne puissance coloniale », félicite-t-il.

Par conséquent, Sonko qui a le patriotisme comme fer de lance de son engagement, ne peut avoir que de l’admiration pour le Vieux, particulièrement pour sa détermination et sa combativité. « À son âge quand même, beaucoup d’entre nous auraient du mal à marcher. S’il est là encore à mener un combat politique, on doit avoir de l’admiration par rapport à sa combativité », renchérit Sonko.

 

Avec Seneweb