Niger : Risques de tensions post-électorales suite à la proclamation des résultats du second tour

Dakarmidi – Selon l’Afp, des manifestations ont éclaté, ce mercredi, dans plusieurs villes du pays suite à la proclamation des résultats du second tour de la présidentielle proclamant la victoire du candidat du pouvoir sortant, Mohamd Bazoum. L’opposition qui conteste cette victoire de l’ancien ministre des Affaires étrangères du Niger déclare avoir remporté ces joutes électorales avec 50,3 % des voix. Mahamane Ousmane, depuis son fief de Zinder (sud-est), a fait un discours vidéo où il déclare avoir gagné.

L’accès au réseau internet aurait été réduit, mercredi matin, dans la capitale Niamey et à Zinder, deuxième ville du pays, sans qu’un lien direct avec la revendication de M. Ousmane puisse être clairement établi.

À Agadez, dans la circonscription de Timia, « le taux de participation de 103 % a été rapporté avec un score de 99 % en faveur du candidat du pouvoir », a accusé Ousmane dans son discours prononcé dans la nuit de mardi à mercredi depuis son fief de Zinder, selon son parti.