Michaelle Jean exprime son inquiétude par rapport à la crise politique en RD Congo

Dakarmidi – La Secrétaire générale de la Francophonie, Mme Michaëlle Jean, invite les acteurs politiques de la RD Congo à s’abstenir de tout acte susceptible de porter préjudice aux efforts menés actuellement par la Conférence épiscopale nationale congolaise (CENCO), dans le cadre de la médiation engagée en vue de “trouver une solution appropriée et durable à la crise politique en cours en RDC”.

Dans un communiqué daté du 26 décembre, elle engage la classe politique congolaise et la société civile à démontrer leur “sens de la responsabilité et privilégie les voies du dialogue pour un règlement pacifique de cette crise afin de privilégier l’intérêt supérieur de la nation congolaise. Elle a dit suivre l’évolution de la crise ainsi que la situation sécuritaire en République démocratique du Congo (RDC) où de violents heurts ont causé ces derniers jours plusieurs morts et de nombreux blessés.

La République Démocratique du Congo (RDC) a connu ces derniers temps des violences qui ont conduit à des pertes en vies humaines et une situation d’instabilité à l’Est du pays. Selon Mme Jean, les populations dans la région du Nord-Kivu sont terrifiées par les nombreux assassinats de civils. Elle a par conséquent appelé les forces internationales et celles congolaises à prendre des mesures pour cesser ces meurtres.

La secrétaire générale de le Francophonie a aussi réitéré la détermination et la disponibilité de l’institution qu’elle dirige à poursuivre, aux côtés de ses partenaires congolais, régionaux et internationaux, ses efforts visant à accompagner la RDC dans la recherche d’une issue constructive et consensuelle à la crise politique en cours dans cet État membre.

PARTAGER
Article précédentPetit guide du repas équilibré
Article suivantJoyeux noël