Lutte contre les mariages précoces: 39% des filles mariées avant l’âge de 18 ans au Sénégal

Dakarmidi – 39% des filles sont mariées avant l’Age de 18 ans sur le continent. Un phénomène beaucoup plus alarmant au Sénégal ou on note qu’une fille sur trois est victime de mariage précoce, soit un taux de prévalence national de 33%. Une situation dont est conscient le premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne qui à l’occasion de l’ouverture de la réunion de haut niveau sur les mariages d’enfants a appelé à l’implication de tous, à l’échelle nationale et régionale. Une rencontre qui s’est tenue hier, lundi 23 octobre et qui se poursuivra jusqu’au 25 courant.

Lutter contre les mariages précoces ne saurait prospérer sans l’implication des communautés à la base, indique le premier ministre lors de la rencontre : « Au-delà de l’arsenal juridique, ce dont on a besoin aujourd’hui pour changer la trajectoire, c’est de nous engager dans la recherche de solutions avec les communautés a la base ». Une appelle à l’unité de la part de tous les acteurs concernés.

Un avis partagé par Fatoumata Ndiaye, directrice exécutive adjointe de l’UNICEF et représentante des institutions onusiennes qui estime, que «  mettre fin au mariage des enfants en Afrique est possible », mais dans la mesure « d’accélérer nos efforts à tous les niveaux, en particulier au niveau communautaire, ou des  millions d’enfants deviendront des enfants mariés »

Notons qu’en Afrique de l’Ouest et du Centre, 4 sur 10 jeunes femmes mariées l’ont été à l’enfance, . Et selon la représentante onusienne une fille sur trois sera mariée en étant enfant d’ici 2030. Au Sénégal, plus de 8,5% des filles sont mariées avant l’âge de 15 ans selon l’Ong Word Vision. Une prévalence beaucoup plus grande dans les zones rurales ou 40% des filles interrogées ont affirmé avoir été données en mariage entre 14 et 17 ans et 7% avant  14 ans, révèle Word Vision.

La Rédaction