Logements sociaux : Diène Farba Sarr salue ’’une nette amélioration’’

Dakarmidi – Le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr, a fait état d’une ’’nette amélioration’’ dans le rythme de construction des logements sociaux dont le nombre est passé de 5 à dix mille entre 2012 et 2016. « Du point de vue construction, il y a eu depuis 2012, une nette amélioration », le nombre de logements construits étant passé de 5 mille à cette date « à 10 mille en cette année 2016 », a-t-il dit. Diène Farba Sarr s’exprimait mardi lors de la journée du ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, dans le cadre de la 25 ème édition de la Foire internationale de Dakar (24 novembre-9 décembre).

Cette progression, « arithmétique » actuellement, « sera exponentielle » d’ici 2019, promet le ministre, faisant état de « 10 projets en état d’exécution » concernant le cadre de vie, « réalisés à 80%, dont la place de l’obélisque qui sera livrée au public d’ici la fin de ce mois » de décembre.  « La place de Guédiawaye, de Pikine sont des jolies places » également en train d’être réalisées, a indiqué le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie. « Jusqu’à présent, nous sommes envahis par la production visuelle » mais le ministère a désormais « pris la résolution de l’atténuer en respectant les normes urbanistiques », a souligné Diène Farba Sarr.
Sur ce plan des normes urbanistiques à respecter, a-t-il poursuivi, « la réserve 15% en matière d’équipements sociaux collectifs demeure d’une importance capitale ». « Nous avons divorcé avec les anciennes pratiques, parce que le président de la République nous a demandé de respecter les normes urbanistiques », a-t-il relevé.  « Nous évoluons sous des contraintes budgétaires » en ce qui concerne la réalisation d’espace verts, « mais actuellement, a-t-il avancé, nous avons 10 places à Kaolack, une place à Bakel où nous venons de poser la première pierre, Ziguinchor qui vient de terminer ». Selon le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, « il y a plusieurs autres projets à travers les régions qui sont en court d’exécution ». S’agissant de l’assainissement, il a rappelé qu’un financement de « plus de 700 et quelques milliards de francs CFA’’ a été dégagé dans le cadre du Plan décennal réservé au secteur, pour l’exécution de certains travaux notamment à Touba et dans la banlieue dakaroise.