L’Egypte élimine le Maroc et rejoint les demi-finales de la CAN

L’Egypte s’est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations, en éliminant le Maroc grâce à un but de Mahmoud Kahraba en toute fin de match (1-0).

Longtemps, le match a été tendu et fermé au Stade de Port-Gentil. Puis le Maroc a pris l’ascendant dans le jeu. Mais à la fin, l’Egypte a puni les Lions de l’Atlas, sur un but du milieu de l’Ittihad Mahmoud Kahraba (1-0), pour rejoindre les demi-finales de la CAN.

Comme attendu, la partie a rapidement basculé dans un duel physique, parfois à la limite. Malgré le jeu haché, les deux formations ont eu leur chance en première période. L’Egypte a eu deux grosses opportunités en début de match, mais Elmohamady a été contré par Boussoufa (6e) alors que Trezeguet a buté sur Munir (16e). Le Maroc a manqué une occasion énorme d’ouvrir le score, quand Saiss a vu un coup de tête tomber sur le haut de la barre (33e).

Il s’agit seulement du quatrième succès de l’Egypte contre le Maroc. La dernière défaite des Lions de l’Atlas contre les Pharaons remontait à 1986…

▪ Le film du match

Le Maroc a laissé passer sa chance

L’Egypte a perdu Mohsen, touché au genou, et a commencé à reculer. Salah a toutefois mis à contribution Munir dès le retour des vestiaires (49e). Mais le Maroc a imprimé un bon pressing, pour asphyxier les Pharaons. Un centre de Dirar a failli être repris par El-Hadary (53e), puis Boussoufa a armé une énorme frappe des 35 mètres, sur la barre (55e) ! Les hommes d’Hervé Renard ont appuyé encore davantage, mais Bouhaddouz a manqué le ballon sur un centre merveilleux de Fajr (59e) puis sa tête a frôlé le poteau (66e). Un manque d’efficacité qui a fini par se payer.

L’Egypte, ainsi acculée, a manqué de réaliser une première fois le hold up parfait, mais Munir a réussi une parade immense devant une déviation de Salah, sur coup franc (78e). Les Pharaons ont toutefois eu une deuxième chance. Avec un froid réalisme, Mahmoud Kahraba ne l’a pas laissée passer. Il a surgi au milieu d’un cafouillage, pour marquer de la tête (87e). Vainqueur de la CAN 2012 avec la Zambie et la CAN 2015 avec la Côte d’Ivoire, le Français Hervé Renard ne rééditera pas l’exploit avec le Maroc. L’Egypte renoue de son côté avec son glorieux passé, avec dans un coin de la tête son incroyable triple sacre (2006, 2008, 2010). En demi-finales, les hommes de Cuper se mesureront au Burkina Faso mercredi, à Libreville.
Francesoir