Histoire : 4 avril 1960, l’indépendance tranquille du Sénégal

Dakarmidi – Le 4 avril 1960, par un accord avec le gouvernement du général Charles De Gaulle, Léopold Sédar Senghor obtient l’indépendance de la Fédération du Mali, qui réunit le Sénégal et le Soudan français, deux colonies de l’Afrique occidentale française (AOF) .

L’indépendance est effective le 20 juin suivant. Mais dès le 20 août, le Sénégal se retire de la fédération. Cinq jours plus tard, Léopold Sédar Senghor devient le Président de la nouvelle République, avec une Constitution calquée sur celle de la Ve République.

Le Sénégal est devenu une République le 15 novembre 1958. Le Président Senghor (1960 à 1980) a été le premier chef d’État africain à libéraliser la vie politique en instaurant le pluralisme, par une ouverture au multipartisme toutefois canalisée et contrôlée. Le Président Abdou Diouf dirigea ensuite le Sénégal de 1981 à 2000 et autorisa un large multipartisme.

En 2000, le Président Abdou Diouf céda le pouvoir au Président Abdoulaye Wade, par la voie des urnes, il élu le 19 mars 2000, avec le soutien d’une large coalition, à la suite d’un processus engageant le pays dans la voie d’une alternance démocratique.

Le 02 avril 2012, Wade quitte le pouvoir et cède le fauteuil à Macky Sall. Une deuxième alternance survient ainsi avec, avec l’élection d’un Président né après l’indépendance.

La Rédaction