Les charges de l’Ige contre Khalifa Sall et la mairie de Dakar

Dakarmidi -L’Inspection générale d’État (Ige) a demandé depuis mercredi à la Dic, le démarrage de l’audition des agents de la Direction administrative et financière et la Perception de la mairie de Dakar. Ceci,  dans le cadre d’une enquête concernant des manquements signalés, dans la gestion de la Caisse d’avance de la Ville  de Dakar entre 2009 à 2012.

Les vérificateurs de l’Ige soutiennent avoir eu du mal à disposer des justificatifs de certaines dépenses supportées par la Caisse d’avance. Ce qui est une pratique courante dans toutes les administrations. Il permet de prendre en charge les dépenses urgentes et non prévues. Cependant, celles-ci doivent être justifiées et régularisées une fois effectuées. Les choses ne se seraient pas passées suivant cette orthodoxie chez Khalifa Sall.

Pour ce dernier, c’est le président de la République, à qui l’Ige remet ses rapports, qui a ordonné les enquêtes contre ses services. Pour des considérations politiciennes. Ce que réfutent nos informateurs, qui précisent que le Parquet s’est saisi de l’affaire, sur recommandation de l’Ige.